… festival de musique expérimentale, noise, improvisation, performance, danse, diffusions, séances d’écoutes, crade rock, musique acoustique, électronique, électroacoustique, minimal, maximal, poésie sonore, moving image, musique électroacoustique, free spazz, free jazz, électronique, drone … à nantes

FESTIVAL CABLE#8

Du 19 au 22 février 2015 - Nantes

Jeudi 19 Février

18h30 - NICK HENNIES (usa)
 :: Vibraphone et percussions spectrales, musique contemporaine, composition de Nick Hennies et Alvin Lucier
Hab Galerie - gratuit

20h - POULE POUTRE (nantes) / FUSILLER (paris) / NAH (usa)
 :: dj darkbstract electronica, 1/2 opéra mort = 1/3 reines d’angleterre pour électronique étrange, noisy hip-hop musclé de killahdelphia
Chez Raum - 5/7€

Vendredi 20 Février

13h30 - TCHAKE (aus) / MARC PERRIN (nantes)
 :: maestro de l’impro (young guns), écriture performée
Restaurant Social Pierre Landais - gratuit

19h Ouverture des portes & Food / 20h Début des concerts - ANNE GUTHRIE (usa) / OLIVIER CADIOT (paris) / JOHN HEGRE & GREG POPE (nor/gb) / EMPTYSET (gb) / +++ Yamoy DJ Crew (can)
 :: electro‘psycho’acoustique, texte lyrique, image/noise/film, électronique abstrait & extreme fréquences
Espace Cosmopolis - 8/10€ (co/org avec La Maison de la Poésie)

Samedi 21 Février

16h30 - PIERRE-ANTOINE BADAROUX COMPOSITION N°6 (paris/gb)
 :: avec Pierre-Antoine Badaroux, Pierre Borel, Joel Grip, Sebastien Beliah, Eve Risser & Antonin Gerbal :: Umlaut, intelectual jazz is not dead
Médiatèque Hermeland, St Herblain - gratuit

19h30 - YANN LEGUAY (fr/bl)
 :: electronic wasteland buzzfeed de Brussels
Blockhaus DY.10 - 5€ (co/org avec Set/30’)

20h30 - VESPRE (fr) / RUDOLF EB.ER (ch) / THOMAS CHATARD & ANTOINE LEDROIT (nantes) / AARON DILLOWAY & GREG POPE (usa/gb) / TONER LOW (nl) / DJ MELLOTRON & TAILLEJOCKEY (fr)
 :: ex-headwar metronome madness, performance extreme de runzelstrin & gurgelstock et légende schimpfluch, bolywood holywood mix trashup 35mm, quadri-light non-hippy experience + tape histeria, stoner doom d’excellence
Ateliers de Bitche - 8/10€ (co/org avec Mire)

Dimanche 22 Février

11h - RONAN COURTY (nantes)
 :: investigations acoustiques haut de gamme from actuum et cabaret contemporain
Lunettes etc - gratuit

13h Vendéen Food Folies / 14h Début du concert :: SÉBASTIEN BORGO (mulhouse) / JAJOUKA, QUELQUE CHOSE DE BON VIENT VERS TOI de ERIC & MARC HURTADO / ALAN COURTIS & AARON MOORE (arg/gb)
 :: field recordings & insects, epic film de transe non bobo par les frères hurtado (étant donné) au maroc, part reynols + part volcano the bear mashup
Salle Bretagne - 7/9€ (co/org avec Drone Sweet Drone records)

Pass 4 jours : 30-35€
disponibles à Mélomane ( 2 Quai de Turenne 44000 NANTES) et auprès de cable.nantes@gmail.com

Venez le ventre creux : encas maison à chaque soirée !

CONTACTS :

cable.nantes@gmail.com
www.cablenantes.org
https://www.facebook.com/events/952044614824846/?pnref=story

INFO / TARIFS :

PASS 4 Jours - 30/35 euros
Tarifs réduits réservés aux demandeurs d’emplois, titulaires du RSA et étudiants
Des PASS sont disponibles en prévente à Mélomane (nantes), Blindspot (rennes) ou directement par email à cable.nantes@gmail.com

ADRESSES

Hab Galerie - 21 quai des Antilles, 44200
Chez Raum - 1 rue de Colmar, 44000, Nantes
Restaurant Social Pierre Landais - 16 rue Pierre Landais, 44000 Nantes
Espace Cosmopolis - 18 rue Scribe - passage Graslin, 44000 Nantes
Médiatèque Hermeland - rue François-Rabelais, 44800 St Herblain
Blockhus DY.10 - 5bis Bd Léon Bureau, 44000, Nantes
Ateliers de Bitche - 3 rue de Bitche, 44000, Nantes
Lunettes etc - 21 rue de Bel Air, 44000, Nantes
Salle Bretagne - 23 rue Villebois Mareuil, 44000 Nantes


PRÉSENTATION DE LA PROGRAMMATION

Pour sa huitième édition le festival CABLE# est de retour avec une programmation expérimentale toujours aussi hétéroclite et excitante. Sans cesser d’aller chercher des artistes connus et moins connus, venus de près ou de loin (Nantes, Europe, Amérique Nord et Sud, Australie,…) et de nouvelles collaborations (Maison de la Poésie, Drone Sweet Drone…)
Cette année on aura le plaisir d’y aller à cœur joie avec :
Des textes et performances d’Olivier Cadiot et de Marc Perrin, de l’image en action avec le film "JAJOUKA, quelque chose de bon vient vers toi" de Eric & Marc Hurtado, et des performances de Greg Pope, de Thomas Chatard & Antoine Ledroit …Du Brute noise anergie avec les légendes John Hegre & Aaron Dilloway…Des investigations acoustiques avec Pierre-Antoine Badaroux, le percussionniste Nick Hennies ou encore le solo de contrebasse de Ronan Courty…Des évènements électroniques et électroacoustiques avec Emptyset, Yann Leguay, Fusiller et Sébastien Borgo… Des expériences contemporaines électroacoustiques et instrumentales avec Tchake et Anne Guthrie. De l’abstrait et de l’étrange proche de l’inclassable comme on aime avec Rudolf Eb.Er, Vespre, Alan Courtis & Aaron Moore… Sans oublier le loud and fast du hip hop musclé de NAH, et le loud and slow du stoner doom groupe Toner Low.
Festival CABLE#, something for everybody, Enjoy !

NICK HENNIES

Nick Hennies est un percussionniste et compositeur de Louisville, KY résidant actuellement à Ithaca, NY. Son travail est principalement concentré sur une représentation immersive et psychoacoustique du son, provoquée par une performance d’endurance que Nathan Thomas de Fluid Radio décrit comme "une performance technique très sophistiquée et raffinée … qui commence et se termine par l’écoute et encourage une attention différente de la part de son public ". Il a reçu sa maîtrise en percussion de l’Université de Californie-San Diego en 2003 où il étudie avec le célèbre percussionniste Steven Schick et est également un membre de Meridian, un trio de percussion avec Tim Feeney et Greg Stuart. Son travail à la fois comme compositeur et interprète peut être entendu sur plusieurs labels dont Quakebasket, Senufo Editions, Accidie, Quiet Design et L’Innomable.
http://www.nhennies.com/

POULE POUTRE

Créature non identifiable, souterraine. Le souvenir d’un chant sombre, rythmes sévères. Tapisserie décollée.
https://soundcloud.com/poule-poutre

FUSILLER

électronique morte, asynchronisme en direct. 3,5 boucles en superposition magique. électronique approximative. vocalises ratées. générateurs soudés à la main après un apéro de 666 heures. synthétiseurs en mode autoritaire. la représentation unique d’une résidence secrète instiguée par les instants chavirés. 50% opéra mort avec èlg. 33% reines d’angleterre avec èlg et tazartès. 50% femme avec arno bruil. 100% tanzprocesz. entre autres. il jouera jusqu’à l’épuisement mais il se fatigue vite.
Avec le soutien du DICREAM.
http://fusiller.bandcamp.com/

NAH

NAH est un producteur / batteur résidant actuellement à Philadelphie, en Pennsylvanie. Alliant batterie live et programmée, usant d’éléments électroniques décalés, sons trouvés, et samples fortement manipulés. NAH produit des beats chargés d’anxiété et de collages sonores avec de solides racines ancrées dans le punk DIY, le Noise, Jazz d’avant garde, et la rage du Hip hop New Yorkais des années 90s.
http://www.nahstuff.com/

TCHAKE

Tchake est un duo formé par le batteur de Melbourne Michael McNab et le compositeur de Perth Josten Myburgh. Leur musique utilise l’interaction entre la durée et la juxtaposition de textures afin d’explorer le croisement entre les mondes sonores numériques et acoustiques. Par l’utilisation de l’électronique live et les percussions improvisées, Tchake travaille sur les implications contextuelles de leur Son créant une performance sonore influencée par Onkyo et le mouvement contemporain classique par l’ incorporation de techniques et esthétiques du collage, le réductionnisme et le dysfonctionnement.
http://www.jostenmyburgh.com/tchake.html

MARC PERRIN

Né à Clermont-Ferrand en 1968. Après des études de cinéma à l’université Paris 8, se consacre à l’écriture de textes aux frontières de la poésie, du théâtre, du carnet de bord. Est actuellement domicilié à Nantes. Développe un travail mêlant écriture & lecture_improvisation, seul ou en collaboration avec d’autres artistes, notamment avec Marie Bouts, Benoit Cancoin, Soizic Lebrat, Vincent Tholomé.
Pour le théâtre : avec Perrine Mornay. En 2015, Ce qui secret lance un nouveau cycle de publications à partir de Capitalisme et Schizophrénie de Deleuze et Guattari.
Travaille actuellement au projet Spinoza in China. Un premier livre de projet est à paraître en 2015, aux éditions Dernier Télégramme.
http://spinozainchina.wordpress.com

ANNE GUTHRIE

Anne Guthrie est une compositrice acousticienne et corniste vivant à Brooklyn, NY. Sa musique combine du field recording traité et l’improvisation instrumentale tout en exploitant des phénomènes architecturaux et psycho-acoustiques dans le but de déformer et d’assombrir les identités sonores. Parallèlement à son travail solo, elle joue et enregistre avec Billy Gomberg dans Fraufraulein , et avec Gomberg et Richard Kamerman dans Delicate Sen.
http://www.fraufraulein.com/anne/

OLIVIER CADIOT

Olivier Cadiot est l’auteur d’une oeuvre polymorphe, et également traducteur (de Gertrude Stein, entre autres). Publié chez P.O.L. depuis 1988, il a été l’invité d’honneur du festival d’Avignon en 2010. La poésie est bien la matière de ses romans, la narration et la création de personnages lui permettant de prendre un recul nécessaire sur ce qu’il lui faut exprimer. La vitesse caractérise son écriture, tout comme son architecture en plusieurs modules apparemment désordonnés mais pourtant si méticuleusement agencés. Son humour burlesque détonne dans la prolifération jubilatoire d’éléments, de détails, le texte en mouvement.
Un Mage en été, son dernier titre publié chez P.O.L. en 2010, fait souvent l’objet d’une longue introduction en public sur la genèse de son écriture, et l’inspiration provoquée d’un côté par une star déchue de l’occultisme au XIXe siècle, parent par alliance de l’auteur, et de l’autre par une photographie de Nan Golding repérée dans un journal, et de l’esthétique de laquelle naîtra l’ouverture du roman.
Co/org avec La Maison de la Poésie

GREG POPE

Après avoir oeuvré dans des groupes de rock punk et la performance absurde, Greg Pope fonde Situation Cinéma , collectif super 8mm basé à Brighton en 1986 et ensuite Loophole Cinéma (Londres, 1989). Pope travaille en collaboration ou seul, sur des installations ; des oeuvres d’art live et des travaux sur écran seul.
Les récents travaux incluent les performances de cinema live Light Trap et Cipher Screen aussi bien que des productions en 35 mm Shadow Trap et Short Film.
Il vit en Norvege ou il enseigne la réalisation, la projection et la programmation de film.
http://gregpope.org/

JOHN HEGRE

John Hegre (1967) a été un artiste actif et producteur de noise, musique improvisée et nouvelle musique électronique depuis le milieu des années 1990, avec des projets comme Jazkamer, Noxagt, Golden Sérénades, Kaptein Kaliber et des duos avec Bjørnar Habbestad, Nils Are Drønen, Jean-Philippe Gross et beaucoup d’autres. Il a collaboré avec Maja Ratkje. Il utilise un ordinateur, une guitare et des petits dispositifs électroniques. Il vit à Bergen.
http://monoskop.org/John_Hegre

Cipher SCREEN de GREG POPE avec JOHN HEGRE

Cipher screen est une composition d’art live, utilisant deux projecteurs 16mm préparés, des boucles de film noir et un source audio live. Ce travail exploite les mécanismes du film et du cinéma ; le projecteur, le matériau- film, pièce sombre et son synchronisé - la création d’une partition en direct et une interaction visuelle et sonore. Le processus constant, réducteur appliqué sur la surface des boucles de film conduit à une lente transformation de l’écran ; venant du noir total et de l’inaudible se construit un crescendo cacophonique du son et de l’image.

EMPTYSET

Emptyset est un projet basé à Bristol formé en 2005 par James Ginzburg et Paul Purgas. Travaillant sur le croisement de la performance, l’installation et l’image en mouvement le projet examine les propriétés physiques du son, grâce à l’électromagnétisme, l’architecture et des procedés basés sur l’image. Leur travail étudie l’héritage des supports analogiques réflechissant sur le structuralisme et le matérialisme et les limites de perception entre le bruit et la musique.
Leurs enregistrements incluent les sorties Recur et Collapsed pour le label Raster Noton aussi bien que Medium , un live enregistré à Woodchester Mansion dans le Gloucesteshire.
Emptyset ont produit des installations pour la Tate Britain et la Fondation d’Architecture de Londres .Ils ont aussi présenté des performances live à la Galerie Arnolfini, la Kunsthalle de Zurich et les Sonic Acts XVI.
http://emptyset.org.uk/

COMPOSITION No.6 de PIERRE-ANTOINE BADAROUX

La Composition no. 6 de Pierre-Antoine Badaroux a été conçue comme une exploration de principes rythmiques du Jazz, des formes d’interactions possibles entre écriture (pré-determiné) et improvisation (spontané), et selon l’idée qu’une seule et même partition peut-être réalisée de nombreuses manières différentes. Le sextet qui interprète cette pièce en a déjà documenté une version sur disque (Umlaut Records), et se constitue de musiciens actifs des musiques improvisées et contemporaines européennes autour du collectif Umlaut.
Avec : Pierre-Antoine Badaroux : saxophone, composition, Pierre Borel : saxophone, clarinette, Eve Risser : piano, Sébastien Beliah, Joel Grip : contrebasses, Antonin Gerbal : batterie
http://www.umlautrecords.com/u/records/composition-no-6/

YANN LEGUAY

Défini comme « media saboteur » par le label Consumer Waste, il cherche à plier la réalité sur elle-même en utilisant des moyens simples sous la forme d’objets, d’éditions, d’installations et de performances qu’il réalise dans divers lieux et festivals internationaux. Le détournement des normes admises en musique l’amène à s’approprier des outils de production sonore sous une forme brute et sans concessions. Il utilise une disqueuse pour abraser un microphone jusqu’à la perte du signal ou encore se sert de disques-durs comme des tourne-disques. Ses productions résultent de ses déviances : un 45T sans trou central, une dissection de vinyle, l’obsolescence des supports dans le projet « dead media »… Co-fondateur du collectif RadioFreeRobots, à partir de 2006, il créé son propre label, Phonotopy, qui propose une approche conceptuelle des supports d’enregistrement. Il est aussi l’auteur de la série de DRIFT sur le label Arkillart, une édition vinyle sur lequel les sillons s’entrecroisent et se superposent provoquant leur lecture aléatoire.
www.phonotopy.org
Co/org avec Set/30"

VESPRE

Devant une grosse caisse de batterie, toute une petite installation précieuse de métronomes désynchronisés, certains en équilibre sur une planchette, d’autres percutent des bols. Quelques notes d’harmonium noyées dans le silence. Une horlogerie où chaque son, chaque bruit contient une noirceur profonde. Romain Scrap (La Race, Hyper Fête, ex-Headwar) dans son projet solo. De longs morceaux aux cadences organiques, répétitives ou suspendues, quelque part entre La Monte Young et L’Ocelle Mare.
http://vespre.bandcamp.com/

RUDOLF EB.ER

Considéré comme psychopompe ou chamane de l’art brut, les artefacts de Rudolf Eb.er sont des portails vers les abîmes traumatiques de l’existence humaine. Son parcours d’œuvres conduit en profondeur pour, et à travers, les régions basses de la psyché humaine.
Dans sa recherche et par la de-occultation ,il découvre le corps psychique à travers des tests et entrainements psycho-physiques. Il emploie et combine l’action abréactive et la purification avec des rituels sonores et psychoactifs-acoustiques, générant des audio-environnements dans lesquels il installe des rituels psycho-magiques grotesques et déclenche des exercices tantriques pour une prise de conscience plus élevé.
Avec la fondation de Schimpfluch à Zürich en 1987, Eb.er - qui vit maintenant au Japon - a formé une plateforme pour des artistes émergeants de l’extreme qui sont en recherche de performances et de traitements de choc afin de briser les limites du corps et d’accéder à l’inconscient collectif
Les représentants de Schimpluch les plus considéres dans le milieu underground sont parmi d’autres Joke Lanz aka Sudden Infant, Dave Phillips ou Runzelstirn de Rudolf Eb.er & Gurgelstock. Célébrant l’héritage de l’art collectif en 2012, le festival de 3 jours "Extreme Rituals " - Un carnaval Schimpfluch", qui s’est tenu à Bristol, avec The New Blockaders, Phurpa, Vagina Dentata Organ, Bryan Lewis Saunders, Leif Elggren, Alice Kemp, Trevor Wishard, Junko Hiroshige de Hijokaidan et beaucoup d’autres - et ou a été présenté le concert de Rudolf Eb.er pour ondes cérébrales transmissibles "Wellenfeld" avec Joke Lanz, GX Jupitter-Larsen, Mike Dando et Rashad Becker.
Sur sa tournée Europeenne et Scandinave 2015 Rudolf Eb.er proposera des compositions acoustiques psychoactives issues de son dernier album Brainnectar et pratiquera d’autres formes sinistres de la musique électroacoustique combinée à un close up de fieldrecording autour de la Nature et de la Décadence.
Avec soutien de Pro Helvetia, Fondation suisse pour la culture.
http://www.runzelstirn-gurgelstock.net

AARON DILLOWAY

Aaron Dilloway navigue depuis 20 ans dans les eaux dévastées de la scène noise expérimentale version Michigan et bien au-delà. De son projet Galen, sorte de art rock démembré, en passant par sa participation fondamendale à Wolf Eyes de 1998 à 2005, ou par le développement de son label Hanson Records, tout aussi fondamental… Dilloway n’a de cesse d’affiner, de creuser et de pousser vers le haut une musique toujours plus cyclique et obsédante. Boucles chargées et arythmiques extirpées des légendaires cassettes "8-track tapes", voix littéralement mâchée et recrachée… qu’on l’accepte ou non, l’envoûtement est massif et même si la musique de Dilloway est indéniablement sombre et corrosive, elle témoigne surtout d’une force de vie inaltérable et excitante.
http://hansonrecords.bandcamp.com/

LIGHT TRAP de GREG POPE avec AARON DILLOWAY

Light Trap est une performance / composition d’art live utilisant trois ou quatre projecteurs préparés 16mm avec autant d’opérateurs et un artiste sonore.
http://gregpope.org/light-trap/
Co/org avec Mire

THOMAS CHATARD & ANTOINE LEDROIT

Sans-titre (24xH2o) // Projection 35mm altérée
Entièrement composé de films de bandes annonces altérées, Sans-titre (24xH2o) détourne un médium commercial et éphémère et se le réapproprie suite à la détérioration chimique et organique de l’émulsion du film (compost, abandon dans différents lieux, sous différentes conditions météorologiques…). Ces images chargées de grains et allégées d’émulsion révèlent alors leur matérialité et nous emmènent dans un autre environnement cinématographique. Les résidus des plans originels servent de décors à une nouvelle histoire, la fiction cède volontiers sa place à l’organique. Offrant un retour à la magie, à la transparence du support originel et instaurant un dialogue entre les vestiges fictifs de la pellicule, l’usure du temps et la lente érosion des souvenirs.
http://vimeo.com/31774376

TONER LOW

Toner bas est un groupe de doom / stoner de Leiden, Pays-Bas, qui a sorti son troisième album III en Avril 2013 sur Bilocation Records / Kozmik Artifactz (Berlin, Allemagne) et Roadkill Rekordz (Leiden, Pays-Bas). Le groupe a commencé en 1998 avec un ralentis depuis 2002. Comme dans leurs précédentes sorties - Toner Low (2005) et II (2008) - leur nouvel album III est très bien reçu dans la communauté de doom- et stoner internationale.
www.roadkillrekordz.com/tonerlow

BONDAGE

Ronan Courty, contrebassiste, développe depuis quelques années des sons issus des musiques électroniques produits acoustiquement à l’aide d’instrument préparé et d’huile de coude.
Dans ’Bondage’, prisonnier des cordes et suspendu au-dessus du vide, il assiste à l’expression du Tout-Puissant Hasard.

AARON MOORE & ALAN COURTIS

Un anglais facétieux, percussionniste, trompettiste, vocaliste, échappé notamment du trio inclassable (mais inoubliable en concert) qu’est Volcano the Bear. Un argentin chevelu qui s’amuse parfois à inverser les lettres de son prénom. Outre ses nombreuses collaborations avec des musiciens ô combien classieux (il y en a tellement qu’on ne sait même pas lesquels citer : Pauline Oliveros, KK Null, Lee Ranaldo, Tatsuya Yoshia, Zbigniew Karkowski, Sir Richard Bishop…..), Courtis est connu pour son appartenance à un autre trio (et plus si affinités) nommé Reynols. Cette formation culte et prolifique, dont le chanteur avait la particularité d’être trisomique mais aussi très doué, a marqué les esprits par sa capacité à créer des ambiances sourdes à la cohésion incertaine et à la température toujours glaciale et infernale à la fois. Donc, pour en revenir à nos moutons, les deux compères ont enregistré ensemble un album qui sortira en mars. D’après ce qu’on a pu entendre jusqu’à présent, il semble que ça donne un truc un peu ambiant et mystérieux, qui ressemble parfois au son d’un ruisseau s’écoulant dans une forêt enchantée (mais un peu inquiétante quand même), et qui s’aventure parfois sur un terrain plus lourdement psychédélique.

JAJOUKA (Quelque chose de bon vient à toi)

un film de Eric et Marc Hurtado (Etant Donnés)
Fiction documentaire - France 2012 - 65 minutes
Depuis plus de deux mille ans, le village de Jajouka, dans le Rif marocain perpétue des rites magiques de fertilité, proches des lupercales romaines, ainsi qu’une musique originale jouée par une confrérie ancestrale, les Maîtres Musiciens de Jajouka, Mise en scène de la légende fondatrice du mythe et des modes d’exercices actuels de ces rites liés à une fête aux allures païennes présidée par Bou-Jeloud, Le père des Peaux, incarnation du dieu Pan.
Co/org avec Drone Sweet Drone

SEBASTIEN BORGO

"Errance cryptophonique" (musique concrète, field recordings)
La série des Errances cryptophoniques a été initiée au mois d’octobre 2011 via des tests d’enregistrements à partir d’une méthode hétérodyne, autrement dit
d’un microphone pouvant capter puis restituer le spectre des fréquences inaudibles à l’oreille humaine. Couramment utilisé pour découvrir l’écholocation des chauves-souris, j’ai systématisé ce mode d’écoute lors de mes explorations dans le monde du sonore afin d’en découvrir la partie cachée. Après avoir repéré et étudié les possibles d’une zone géographique en pleine nature ou urbaine, je m’y rends et actionne mon matériel d’enregistrement. Muni d’un casque très fermé m’isolant totalement des sons audibles, je me déplace le plus lentement possible, en ligne droite ou en cercle, loin de la réalité acoustique du monde qui m’entoure. Je m’immerge alors dans un monde secret, fait de sons en principe inaudibles générés par les bruissements de la végétation, les activités humaines, des sources inidentifiables, des systèmes électroniques, industriel, … et bien souvent, par la multitude d’insectes communiquant.
Après un travail minimal de composition, ces errances secrètes sont dévoilés lors de concerts/installations. 
www.ogrob.org

| |  RSS 2.0 |